PAN - 19 août 2012

En début d’été un journaliste toulousain m’a contacté. Après avoir pris connaissance de mon blog il voulait venir à la ferme pour avoir un entretien. Il avait pour projet l’édition d’une revue sur le monde agricole, mais d’un genre particulier dont le concept m’ a tout de suite plu. Et bien sûr il voulait me faire figurer dans le premier numéro.

Le 26 juin je reçois donc le journaliste avec son ami le photographe; il ne fait pas très beau, on peut prendre notre temps: long entretien autour de la table, sortie aux alentours des bâtiments pour prendre quelques clichés.
Aujourd’hui la revue est parue et j’ai un exemplaire du numéro un entre le mains. C’est « PAN la revue de l’esprit paysan ». Je dirai même que c’est un livre, illustré de belles photos, parfois surprenantes. On y donne longuement la parole à des paysans qui parlent de leur travail, de leur vie, leurs états d’âme mais on la donne aussi à des gens pour qui la paysannerie, les terroirs et leurs produits, les traditions restent des valeurs fondamentales. Cerise sur le gâteau on n’y trouve pas de publicité. En plus cette revue est agréable à lire.
On retrouve son prolongement sur internet aux adresses suivantes

www.espritpaysan.fr
www.panlarevue.tumblr.com

A bientôt

Ça manque pas d’air - 1 novembre 2009

Une fois de plus j’ai été sollicité par les médias pour parler du journal d’une ferme en Bourgogne. Christophe Joly de France 3 Bourgogne m’avait contacté il y a quelques temps car il voulait faire une interview au cours d’une émission en direct, « Ca manque pas d’air », ayant pour thème les blogs « agricoles ». Je devais partager l’antenne avec Didier Cornaille, un écrivain et blogueur très connu dans le Morvan. En fin de compte je crois qu’il était plus venu pour la promotion de son dernier roman que pour parler de son blog, qui, il le reconnaît lui même, ne marche pas très fort. J’ai bien sur accepté et rendez-vous a été pris pour le jeudi 28-10.

France 3 avait déployé tout son matériel sur la berge de l’Arroux à côté du champ de foire: mini plateau sous structure gonflable, car régie, véhicule de transmission par satellite, véhicules divers. Etaient présents technicien, cadreur, éclairagiste, régisseur, etc…Beaucoup de monde! A première vue c’est impressionnant mais j’ai eu vite fait de m’accoutumer. Je regrette que toute cette installation soit mise en place pour si peu de temps d’antenne. J’aurais bien aimé en dire plus, répondre à d’autres questions. Mais c’est comme ça.

Du coup la fréquentation est relancée, et c’est bien agréable. Merci à Christophe Joly. Je vois bien que d’après les commentaires les lecteurs attendent plus de nouvelles et plus souvent. J’en profite pour remercier celles et ceux qui laissent un commentaire qui reste parfois sans réponse.
Je vais retrousser les manches,tailler mes crayons et me remettre plus assidûment à l’écriture et aux photos. Avec Seb mon webmaster, nous réfléchissons à une autre forme que pourrait prendre le blog. Aussi n’oubliez pas le sondage. Votez, vos réponses vont nous guider.

A bientôt

nouvel article de presse - 16 février 2009

Dernièrement le journal régional, Le Journal de Saone et Loire a consacré un article au blog de la ferme en Bourgogne que je vous invite à lire en cliquant sur le lien suivant    article-jsl3   .

Solution de la photo mystère . Il s’agit de pneumatophores Ce sont des excroissances aériennes (qui sortent de terre ) de racines d’arbres qui vivent en milieu humide. Ici ce sont des racines de cyprès chauves, au bord d’un petit étang dans un parc qui jouxte la ferme. Ces pneumatophores conviennent très bien pour renforcer les berges. On se rend mieux compte sur les photos dans la galerie ou en cliquant ici, ou , ou encore là.

A bientot

Bientôt l’hiver - 23 novembre 2008

Quand on arrive à la mi-novembre mieux vaut être prêt à mettre les animaux à l’abri. Le mauvais temps, le froid, la neige même peuvent arriver d’un jour à l’autre. Les nuits sont longues,et l’herbe se fait rare. les lombrics (vers de terre) sont toujours en activité et par leurs déjections déposent beaucoup de terre à la surface, dans l’herbe et la souillent. Dans notre jargon, on appelle ça la « veurtlée » Les vaches ont donc plus de mal à se nourrir et j’ai commencé à leur donner du foin chaque matin.
Comme tous les ans j’ai remis en état les étables. Il faut dire que les écuries, dès qu’elles sont nettoyées au printemps, deviennent des « fourre-tout » voire des dépotoirs où chacun apporte sa « contribution » : vélos, jouets encombrants,brouettes, tondeuses, petit matériel, etc…. Parfois des volailles y sont élevées. Il faut déjà tout débarrasser, et nettoyer. Les vieux bâtiments demandent toujours de petites réparations: un peu de mortier par-ci, un abreuvoir qui fuit par-là, une attache cassée. L’évacuateur à fumier doit être particulièrement surveillé. Cette année j’ai changé les roulements des poulies d’angle et les ai copieusement graissés. Ils en avaient bien besoin. Je pense être tranquille tout l’hiver.
Dans la grange vidée et nettoyée, j’ai remis en place les cornadis. Pour ceux qui ne savent pas:  cornadis, c’est le nom d’un genre de barrière, placé en façade d’un box de stabulation libre, avec des barreaux fixes et tous les 70 cm un barreau coudé, mobile. Ce barreau,en position ouverte, laisse une place suffisante permettant le passage de la tête d’une vache. C’est l’animal, qui en baissant la tête, pour manger, fait basculer le barreau mobile qui se bloque automatiquement, lui emprisonnant le cou. Une fois habituées, Les vaches viennent se capturer toutes seules, côte à côte, et mangent tranquillement, chacune leur ration, sans déranger les autres. Dès qu’elles ont terminé, je les libère en actionnant une manette; le barreau mobile s’efface dès que la vache relève la tête et elle peut s’en aller.
Je pensais ne pas avoir d’animaux dans l’étable du Murger (à 1,5 km ) durant cet hiver. Mais je n’ai pas pu vendre les vaches dont je voulais me séparer et il y en aura une vingtaine. J’ai du, là aussi remettre en état, surtout les canalisations d’eau dont j’ai du remplacer pas mal de tuyaux d’alimentation des abreuvoirs. Faire ça juste pour trois mois, c’est rageant, mais avec un petit établi, une scie ,une filière et quelques clefs j’ai pu réparer à moindres frais.
Je ne peux pas terminer ce billet sans parler de Vents du Morvan, un magazine très bien présenté, conçu, réalisé et imprimé en Morvan. Il parait 3 fois par an et peut parler si bien des métiers morvandiaux, de nature, de territoire, de tourisme que  littérature,  musique, ou histoire et bien d’autres choses. Pour les amoureux de cette région, et les autres aussi, ça vaut le coup d’y jeter un coup d’oeil. Le numéro trente consacre 3 pages au journal d’une ferme en Bourgogne.
adresse internet     www.ventsdumorvan.org

A bientôt.

Eté à Vernois - 12 août 2008

Oui c’est l’été, les vacances. Enfin pas pour tout le monde. La ferme est très animée. Enfant et petits-enfants vont, viennent, repartent, se croisent, reviennent. Seuls Camille et Matteo sont abonnés pour toutes le vacances. Cela implique un gros travail pour la maîtresse de maison, mais c’est bien agréable de se réunir

Coté travail, j’ai été un peu au ralenti. Fin juillet, le 28, j’ai terminé la moisson, Corfeuil et Vernois. On aurait pu tout faucher tranquillement dans l’après-midi mais une panne nous a retardé. Il faut dire que les moissonneuses-bateuses de l’entrepreneur ne sont plus de première jeunesse. Le temps de revenir à Vernois et il était trop tard pour couper le blé, la fraîcheur et la rosée étant tombées de bonne heure. Un orage nocturne a repoussé ce travail au surlendemain soir. Après deux jours de soleil et avoir retourné les andains pour activer le séchage j’ai pu faire les balles rondes. Samedi tout était ramené et empilé sous les hangars. Ainsi j’ai pu allier récolte et vie de famille.

La semaine dernière j’ai attelé le broyeur au tracteur pour élaguer toutes les haies des prés de fauche pour dégager piquets et fils des clôtures électriques disparues dans la végétation. Le temps humide de cette année a favorisé une pousse spectaculaire des ronces et arbustes de toutes sortes. Ensuite j’ai suivi les clôtures avec le quad,remplaçant un piquet par-ci, un isolateur par-là retendant les fils et j’ai pu remettre le courant.

Une fois ce travail terminé j’ai pu changer un partie des troupeaux de pâturage. Les vaches et les génisses
étaient contentes de brouter la nouvelle herbe fraîchement repoussée depuis la récolte du foin. J’ai transporté 12 génisses, passé par le parc pour déparasitage et vaccination. Celles-ci n’étaient pas vaccinées FCO et apparemment invendables.
Changer 15 paquets (15 vaches et leurs veaux) de pré demandant trop de voyages en remorque, j’ai fait appel à Laurent et Sylvain, 2 jeunes voisins et à Jean-Charles le vacancier pour les conduire à pied. Il faut être assez nombreux pour guider 30 animaux sur le chemin et surtout sur la route avec la circulation estivale. Bien sur les veaux ont reçu leur dose de vermifuge au passage. Tout s’est déroulé comme prévu.

Jeudi, nouvel épisode télé. Julie, une journaliste de FR3 Bourgogne a eu connaissance de mon site et voulu absolument en faire un sujet de reportage pour les infos régionales. J’avais repoussé l’interview plusieurs fois étant trop occupé. Mais cette fois j’ai donné mon accord et une équipe a débarqué jeudi matin. Julie bien-sur, un cameraman et un preneur de son. Deux heures de questions, de prises de vue, à la maison, devant l’ordinateur, dehors,etc…et même pendant la vaccination des 12 dernières génisses. Tout le monde était ravi, les jeunes vacanciers surtout et même le véto. Une dernière prise de vues autour d’un apéro bien mérité et j’étais libéré. Le soir on était tous devant la télé mais on est un peu resté sur notre faim. Des 2 heures de tournage un peu moins de 1mn 30 ont été diffusées. C’est comme ça la télé.
Je suis toujours surpris du succès de ce blog dans les médias. Lundi un article dans La Croix, (après un interview téléphonique), jeudi passage sur FR3. A quand le journal de Claire Chazal.

A bientôt.

PS Camille annonce le championnat annuel de toutin’k mercredi 13 août.

Z@ppez + Net - 27 mai 2008

J’ai récemment eu la chance d’être interviewé par Christophe Joly de l’émission Z@ppez + Net sur France 3. Voici l’émission en question :

Les agrinautes - 7 mars 2008

Voici l’extrait de l’émission Parlons Blog dédiée aux Agrinautes (Public Sénat – 1er Mars 2008) concernant mon blog.

Pour voir l’émission en entier, cliquez ici

A bientôt.

Page suivante »

    Dernières photos



    Voir toutes les photos sur Flickr

Vidéos


Voir toutes les vidéos sur Dailymotion


Sondage

  • Les éléveurs de bovins

    View Results

    Loading ... Loading ...

Sites amis

Contact