Faire son beurre - 18 mai 2012


Les vacances de printemps sont passées ! Les petits enfants sont venus en décalés, ce qui veut dire , la première semaine : « Léonard et Barnabé » et la deuxième semaine , les grands « Camille et Matteo », et avec tout ça , un temps maussade, pluie , froid, vent . Pour les petits je m’ en suis sortie mais avec les grands quoi faire ? Des jeux, des dessins, des parties de scrabble , pas facile même en diversifiant
Camille sautait , dansait autour de l’ armoire entrouverte, elle sort un petit sac en papier , avec dedans un moule à beurre qui dormait à cet endroit depuis un moment …..
Elle me dit  » A quoi ça sert ? » Je lui réponds « Ah ! à quoi ça sert! Et bien tu vas voir , j’ ai trouvé une occupation intéressante »! Je vais vous apprendre comment le beurre se fait ou plus tôt se faisait dans nos campagnes.
Je pars chez une amie chercher de la bonne crème . Au retour, je partage le litre de ce précieux produit riche même très riche que l’ on ne peut s’ empêcher de tartiner sur une belle tranche de pain , un délice , oublions quelques instants tout ces régimes à la noix …, tant pis c’ est fait !!!!
Oui , ils ont en main chacun un récipient et une cuillère et maintenant : « remuez sans arrêt , il faut que la crème devienne très jaune , de consistance épaisse et avec des grumeaux et le petit lait ou babeurre apparaît petit à petit c’ est presque de la chimie », il faut battre moins vite si non gare aux éclaboussures !!!!
A ce stade de fabrication , posez les cuillères et avec les mains , pressez, épurez , évacuez au maximum tout le liquide .
Après tous ces efforts on obtient du beurre un peu mou , réchauffé à la chaleur des mains . Placé un moment au froid, va permettre de le travailler à nouveau; il faut le rincer plusieurs fois jusqu’ à obtenir de l’ eau très claire et phase finale : le moulage et bien sûr la dégustation ….Et voilà comment les traditions ne se perdent pas, peut être un jour , quand je serai une vieille grand mère , toute racornie , un de mes petits enfants  » qui saura faire le beurre » , m’ apportera une bonne tartine de beurre avec juste quelques grains de sel et là à ce moment ça va me remonter à loin …. tout ça !!!! Ah !!!! Nostalgie , quand tu nous tiens !!!!!

A bientôt
Chantal

Plus de photos

Commentaires

15 réponses à “Faire son beurre”   Laissez un commentaire !

  1. Olivier le 19 mai 2012 à 22:12

    Et fabriquer de la crème à partir de lait venant directement de la traite d’une vache, ce serait possible avec des instruments disponibles à la maison ?

  2. Bernard le 19 mai 2012 à 22:21

    Bien sûr que c’est possible. Il faut disposer d’une écrémeuse (un genre de centrifugeuse) aujourd’hui électrique, autrefois manuelle, il fallait tourner la manivelle à la main. En passant le lait par cet appareil la crème est séparée du petit lait. il suffit de récupérer chacun dans un récipient différent

  3. Olivier le 20 mai 2012 à 10:09

    Merci pour cette explication qui évoque quelques souvenirs, peut être de l’école primaire, à une époque d’ailleurs où il y avait encore des vaches dans mon village. Dans ce monde où on consomme des plats industriels qui contiennent 30 ou 40 ingrédients différents, on fini par oublier les bases en matière alimentaire.

  4. isa le 20 mai 2012 à 18:10

    super la transmission, nul doute que ça va marquer tes petits enfants, c’est les découvertes qui rendent curieux..
    et le beurre est très joli…

  5. sylvie le 21 mai 2012 à 9:21

    Bonjour au vernois,

    Miam avec la tranche de jambon cru et le pain frais!
    moi aussi j’ai toujours ce moule a beurre fleurs (j’aurai tellement voulu avoir celui avec le dessin vache au fond lol, mais je ne désespère pas de le trouver en brocante un jour ) , mais moi je m’en suis servi en vrai pendant des années de ce moule …..dis donc! tu as oublier de parler du papier à beurre bien spécifique pour l’emballage !! chez mes parents du temps de ma jeunesse c’était moi la préposée a l’emballage , jusqu’a 40 livres par semaine qu’ils faisaient :)…..ils n’avaient pas de baratte je te dis pas le mal d’épaule pour battre autant de crème à la main et aussi la bonne suée l’été. Je crois encore sentir l’odeur du petit lait rien qu’en lisant ton article 😉
    Quand aux fameuses écrémeuses qu’ Olivier parle ci dessus, elles dorment dans mon grenier , l’électrique est celle dont je me servait et j’en ai aussi une manuelle qui viens de chez les grands parents du temps ou l’électricité avait peu cours
    Le plus difficile reste a trouver le lait frais, surtout quand on est d’une région de vache à viande 😀
    je devine ou tu as trouver ce bon lait frais, serais ce pas par hasard « route de gueugnon »?
    bonne journée pluvieuse au vernois

  6. mamienne le 2 juin 2012 à 17:08

    Très bel article Chantal !

    Bonjour à vous deux

    Est-ce que je peux venir faire un stage chez toi Chantal pour apprendre à faire du beurre ?
    Ici on doit encore pouvoir trouver du bon lait de vache 😉

    Combien de temps avez vous touillé avant d’arriver à former ces « grumeaux » et cette belle pâte ?

    bravo aux crémiers et à leur instructrice !!

  7. Bernard le 2 juin 2012 à 20:36

    Bonsoir!

    Merci , pour vos commentaires , c’ est encourageant pour les prochains ……billets
    Oui Mamienne tu peux venir faire un stage quand tu veux , quelle rigolade !!!!!!
    Les filles vous me parlez de lait , oui il faut du lait mais écrémé alors c’ est de la crème que j’ achète (mais pas sur la route de Gueugnon, Sylvie)
    Pour arriver à la formation de grumeaux , il a fallu 1/4 d’heure à 20 minutes , plus la crème est fraîche et liquide , plus il faut de temps.

    Bonne soirée

    Chantal

  8. les bredins le 15 juin 2012 à 18:24

    Hum …. Miam, miam !!!!

    Ca donne trop envie !

    Nous trouvons encore en bredinerie du beurre fait à la baratte avec de la crême de vaches laitières du coin.
    Mais le faire avec ses petits enfants ce doit être encore mieux.
    A envisager donc prochainement sachant qu’avec un si bon cours on doit pouvoir s’en sortir.

    Bien le bonjour à vous deux et bonne continuation.

    Bri et Did

  9. Pâquerette le 23 juin 2012 à 13:36

    Bonjour.
    J’arrive depuis le blog d’un amiNET Uxeautois.
    MEUHrci pour la leçon sur le beurre. C’est bien de transmettre aux plus jeunes afin qu’ils conservent les savoir-faire !
    AmicaleMEUH.
    Pâquerette, vache virtuelle de l’association de sauvegarde FERME.

  10. paysanheureux le 29 juin 2012 à 8:30

    Cette nuit, peu après minuit, je suis passé devant le Vernois. Il y avait des feuilles sur la route laissant penser qu’il avait grêlé un peu, comme à Saint SYm. vers 10 heures ?
    3 Kilomètres plus loin l’enfer : De la grêle au point de devoir rouler à 5 km/h sur la ligne droite avant les Rondeaux ! Impressionnant… S’est elle arrêtée avant chez vous ? En avez vous eu également ? J’espère que non car là, il y a forcément de très gros dégâts…
    Il y avait des feuilles partout sur la route jusqu’au Gourmandou = énorme couloir !!!!

  11. Bernard le 29 juin 2012 à 22:22

    On a été bien servi par ces orages de grêle. Le premier vers 22 heures, des grêlons gros comme un oeuf de caille, sans eau,impressonnant
    et un deuxième vers minuit ; d’après ce que j’ai pu voir les grêlons avaient l’air plus petits mais bien plus serrés mêlés à une forte pluie
    Le dégât se situe surtout sur le foin qui ne fait pas plus de 20 cm de haut maintenant et le potager qui est réduit à néant
    Je n’ai pas de céréales à Vernois ,heureusement. Ils sont à la Tagnière et n’ont pas trop souffert car il a moins grêlé

  12. marief le 24 juillet 2012 à 23:27

    As-tu, malgré tout, réussi à faire un peu de foin?

  13. Bernard le 25 juillet 2012 à 6:43

    Bonjour Marief
    Théoriquement je finis aujourd’hui mais ça n’a pas été sans mal Il a fallu passer entre averses,grosses pluies, orages, comme chez vous je suppose S’en est suivi un terrain trop détrempé pour passer avec les tracteurs . Heureusement le soleil de ces jours permet de bien travailler mais ce sont les pannes qui se sont enchaînées. Heureusement que j’en ai beaucoup moins à faire
    Merci pour ton passage
    A bientôt j’espère

  14. les bredins le 15 août 2012 à 19:35

    Bonsoir Chantal et Bernard
    Il y a bien longtemps que l’on a pas eu d’article. Nous esperons que vous allez bien et que vos travaux d’été sont finis.
    A très bientôt
    Bri et did

  15. marie-paule le 27 novembre 2012 à 9:13

    Souvenirs souvenirs encore, je vois mémère Germaine battre son beurre….

Quelque chose à dire ?





    Dernières photos



    Voir toutes les photos sur Flickr

Vidéos


Voir toutes les vidéos sur Dailymotion


Sondage

  • Les éléveurs de bovins

    View Results

    Loading ... Loading ...

Sites amis

Contact