Atelier piquets - 3 février 2011

Mon stock de piquets a sérieusement diminué ces dernières années et j’ai décidé d’en refaire pour assurer l’entretien des clôtures électriques et la rénovation d’une clôture de fils de fer barbelés prévue pour ce printemps. J’ai choisi la solution de facilité en achetant des billes de châtaignier en 2 m et 1,4m de long. Je n’ai qu’à aller le chercher; le bois est débardé et même chargé sur ma remorque avec une grue forestière. Autrefois on allait couper le châtaignier ou l’acacia nous-même dans la forêt. C’était toute une expédition car il fallait aller le chercher à 10 ou 15 km. Couper,débarder,charger et ramener les perches entières représentait un sacré travail . Mais on avait toujours fait comme ça.
Pour fendre les billes je me suis servi de la fendeuse hydraulique de la CUMA. Le châtaignier est un bois qui se fend bien en 2, 4, 6 et même 8 morceaux pour les plus grosses billes. Tout seul, j’ai parfois bien du mal à les installer sur l’appareil. Le bois craque sous la poussée du coin tranchant. Il y a très peu de perte et j’en ai un bon volume lorsque tout est fendu.
Le lendemain je suis allé chercher l’affute-pieux, de la Cuma également. C’est un appareil très pratique d’utilisation et qui fait de belles pointes. Il faut introduire le piquet à l’intérieur de la machine; un premier passage des couteaux façonnent 2 faces de la pointe, les lames reculent, on tourne le piquet d’un quart de tour, un deuxième passage fait les 2 autres faces. Cela demande beaucoup de manutention et c’est un travail très physique surtout pour faire les piquets de 2 m . Mais en fin de journée j’ai des centaines de piquets de faits ( je n’ai pas compté) et je ne suis pas mécontent de voir mon chantier terminé
Maintenant il va falloir ramener les matériels de Cuma et nettoyer le chantier. J’ai un bon tas de copeaux, qui une fois secs iront très bien pour allumer et chauffer le four. C’est un travail qui va m’avoir pris 3 jours.

A bientôt

JE LANCE UN APPEL: j’aurais besoin de paille, une dizaine de tonnes environ . Si quelqu’un en a de trop, je serais preneur
contact : bernard@vernois. com

Commentaires

15 réponses à “Atelier piquets”   Laissez un commentaire !

  1. Sylvie71 le 4 février 2011 à 8:43

    aaahhh! ça sent le printemps tout proche cet article !

    on dirait de gros crayons ….manque juste la couleur à la pointe ….lol
    aller file! t’a du boulot ……..MDR

  2. marief le 4 février 2011 à 23:33

    Du beau boulot, Bernard!! C’est un travail de saison…
    Chez nous, c’est un peu la même chose, sauf que les piquets sont en bois d’acacia et il en faut un paquet pour cloturer un pré de 5 ha nouvellement repris…
    Pas de paille en trop, hélas….

  3. Sylvie71 le 5 février 2011 à 7:23

    c’est pas un certain Laurent de son prénom qui te les auraient fournis ??? ou alors le fils de Michel ?? lol

  4. isa le 5 février 2011 à 11:14

    faut savoir tout faire dans une ferme…chez nous on en est juste à l’étape abattage!

  5. mamienne le 5 février 2011 à 17:46

    Coucou Bernard !

    Guy est justement parti en faire cet après midi !
    Moi je fais le garde malade , Célestin a la grippe et je sens qu’elle m’a sauté dessus la vilaine …

    Guy fend les piquets au coin et à la masse , puis il épointe à la tronçonneuse …
    Oui , beaucoup de manutention et de force et j’ai horreur de prendre les émanations de la tronçonneuse en tenant le piquet , beurk .

    Je me faisais la même reflexion en voyant les chutes , du bon bois d’allumage !

    A bientôt Bernard , bonjour à Chantal ! on attend toujours ses bonnes recettes;) et ta participation aussi ))

  6. Bernard le 5 février 2011 à 22:28

    Salut Christine
    en région d’élevage le travail est le même partout (Isa,Marief;chez toi ,chez moi) tout le monde est « au piquet »
    je vais tacher de mettre quelques mots sur le forum, m’inscrire peut-être
    si tu as la grippe soigne toi bien

  7. les bredins le 6 février 2011 à 7:45

    Bonjour Bernard, bonjour Chantal

    Un petit coucou en passant, nous vous suivons toujours et sommes ravis par les articles et les photos.
    A très bientôt

  8. Francis le 20 février 2011 à 17:09

    DU bon boulot et la mécanisation aide bien à ce travail

  9. uxeautois le 21 février 2011 à 10:54

    Oui la mécanisation aide énormément ; quand j’étais plus jeune faire des piquets était un véritable labeur ; abattre ( à la cognée ) scier de longueur ( scie à main ) fendre ( à la masse ) en cas de besoin ; et surtout appointer à la hache ;
    fatigant ; dangereux à l’extrème ; çà allait pas vite .
    Heureusement tout à changé ( et on a trouvé bon ) même avec le progrès il faut un certain coup de main pour obtenir du travail impeccable ; mais au lieu d’en faire 20 dans une demi-journée on en fait 100 .
    Salut Chantal et Bernard ( et les autres ) .

  10. sylvie89300 le 2 mars 2011 à 17:37

    un bonjour de dijon d’une lectrice qui s’inquiète de ne plus avoir de nouvelles…

  11. Bernard le 3 mars 2011 à 10:04

    Oui Sylvie il est vrai que je tarde à mettre un nouveau billet,mais c’est pour bientôt
    Merci du comment , ça stimule
    Si tu as un thème sur la vie de la ferme que tu aimerais me voir développer n’hésite pas à demander

  12. uxeautois le 3 mars 2011 à 11:28

    Moi j’en ai un thème . elevez-vous et tuez-vous toujours le cochon les hivers ; car çà c’était une chose d’une importance capitale .
    Quand j’étais très jeune ; il fallait au moins 3 hommes costauds ( car tous les Ans on tuait la grosse truie grasse ) un vrai labeur .
    Puis avec le temps le côté festif s’en est-aller ; chez moi on a fait les 20 dernières années que tous les deux ( avec la Bourgeoise ) .
    Assomé ; puis mis sur le chevalet ( bayard ) avec la fouche ;
    c’était le bon temps car maintenant plus de tuerie de cochon ; bien moins de force ; les années passent .
    Salut à tous .

  13. sylvie89300 le 3 mars 2011 à 14:52

    bonjour d’une fidèle bourguignonne!
    en réponse, TOUT m’intéresse dans la vie d’une ferme!
    sûrement depuis mon enfance où on était voisins de plusieurs fermes..
    ma fille fait un stage en ce moment dans une ferme de franche-comté! la veinarde!
    ce qui m’épate, c’est le courage et l’énergie dont vous faites preuve! toujours au travail, jamais de jours de repos! pas moyen de se dire aujourd’hui, pas envie d’aller traire, malade ou fatigué, faut le faire!
    bravo!

  14. Sylvie71 le 5 mars 2011 à 7:44

    Sylvie89300, chez Bernard il n’y a pas de traite 😉 puisque élevage race à viande .

    Sinon, est ce que Chantal à des chêvres?? des lapins? des brebis? (comme beaucoup d’exploitation de la région) et puisque vous avez diminuer votre surface et le nombre de bêtes (l’heure de la retraite approchant je présume lol) que faites vous de vos quelques moments de liberté? les à côtés de la ferme aussi peuvent être interessant……lol
    Bonne journée à vous au Vernois!

  15. Sand21 le 29 novembre 2012 à 19:31

    Je cherche des moutons 3 femelles + 1 mâle pour avril prochain.
    Je vous remercie d’avance pour toutes propositions…

Quelque chose à dire ?





    Dernières photos



    Voir toutes les photos sur Flickr

Vidéos


Voir toutes les vidéos sur Dailymotion


Sondage

  • Les éléveurs de bovins

    View Results

    Loading ... Loading ...

Sites amis

Contact