Activités du moment - 20 juin 2009

4x4

Cette fois je commence à ressentir les bienfaits dus à l’abandon des terres de Bussière. Je travaille, d’accord mais je ne suis plus bousculé, moins stressé. Je peux prendre le temps. Prendre le temps de passer une journée ou un après-midi à une réunion, de faire des courses tranquillement, et cela sans me poser la question de savoir si mon travail va prendre du retard.

J’ai enfin pu trouver l’opportunité de refaire à neuf 300 mètres de clôture de séparation de 2 prés qui était en piteux état. Comme il n’était pas primordial, ce travail était repoussé d’année en année. Cette fois j’ai pu m’y « atteler » et mine de rien, c’est du boulot. J’ai commencé par un nettoyage à la débroussailleuse de chaque côté et installé une clôture électrifiée pour que les animaux ne puissent quitter leur pré pendant les travaux. Ensuite il faut récupérer les fils barbelés en arrachant les cavaliers qui les tiennent encore aux vieux pieux. (moi je dis piquets). Je les dépose sur le coté en prenant soin de ne pas les emmêler. J’enlève les anciens piquets et les emmène. Ils serviront de bois de chauffage. Il faut encore passer le broyeur à l’emplacement de la clôture où une petite haie commençait à s’installer. Puis il faut distribuer les piquets neufs de 2 m en châtaignier; cela représente un bon tas de bois à manipuler. Pour les planter dans le sol j’ai eu recours à l’enfonce pieux de la cuma,et là j’ai eu besoin de l’aide de Michel et Alain. Cet appareil n’est pas fait pour être utilisé par une seule personne. Mais il est très pratique et performant. En 2 heures tous les piquets étaient solidement plantés sans grande fatigue. Le lendemain j’ai remis les fils barbelés: attacher le fil au poteau d’extrémité, le tendre au moufle, le fixer à chaque piquet. L’opération est répétée pour chaque rang donc 4 fois. Je n’ai pas compté le nombre d’aller retours de 300 mètres. J’ai du faire pas mal de km mai maintenant j’ai une belle et solide clôture qui devrait durer un bon nombre d’années.

J’ai pris le temps aussi de faire du débroussaillage à Corfeuil. La friche avait envahi un terrain bordant les terres cultivées. Le girobroyeur, avec son hélice munie de puissantes lames à eu vite fait de venir à bout des ronces genets,épines et autres mauvaises herbes. Maintenant j’ai une aire pour stocker éventuellement du fumier, un tas de paille ou déposer du matériel.

Dernièrement j’ai du traiter l’orge de printemps. Les feuilles du pied commençaient à jaunir, signe de maladie. J’ai épandu un fongicide pour protéger le reste de la plante et l’épi naissant. J’ai toujours un peu de réticence à faire ce genre de travail, je sais bien que ce n’est pas « bon pour la planète », mais si je ne fais rein je sais que je ne récolterai rien ou presque ,ou alors un grain de très mauvaise qualité. Les variétés actuelles dont les semences nous sont vendues sont très sensibles aux maladies cryptogamiques. Autrefois on ne connaissait pas ce genre de problème. Je soupçonne les semenciers d’avoir par des manipulations génétiques obtenu des variétés à fort rendement, sans se soucier de la résistance aux maladies. De là à penser que les céréales ont été affaiblis volontairement pour nous obliger à employer des pesticides……. Toujours est il qu’il faut tout traiter ou presque et c’est bien regrettable et très coûteux.

En ce moment, coté bovins je suis un peu ennuyé par les panaris ( nous on dit mal blanc). C’est une affection du pied qui provoque de l’enflure,de l’infection, et la douleur est telle que l’animal atteint boite très fort et se déplace peu. Un antibiotique soulage rapidement. J’ai déjà du soigner plusieurs veaux. Pour 2 génisses de 18 mois j’ai du installer le parc – couloir de contention mobile pour pratiquer les injections.

Maintenant il va falloir penser aux foins.
A bientôt

PS Mon 4×4 Suzuki (60000 km) en photo en haut de la page est à vendre . Très pratique en tout -terrain pour la ferme, avec ses bonnes capacités de franchissement, il m’a rendu bien des services mais j’ai décidé de m’en séparer. Si un lecteur est intéressé, je suis à sa disposition

Commentaires

8 réponses à “Activités du moment”   Laissez un commentaire !

  1. Camille le 20 juin 2009 à 11:40

    Bonjour,
    J’ai très hâte de venir t’aider dans la ferme, et comme je le constate sur les photos, il a l’air de faire beau !!! Quand avec Matteo on a vu que tu vendais ton pick-up on a été triste… ça va être bizarre sans lui…
    Gros bisous et à lundi,
    Camille

  2. M.B. le 20 juin 2009 à 14:38

    Bonjour, Bernard
    Merci pour ces photos, qui sont superbes, prisent au cours de la fête des vieilles mécaniques à Etang sur Arroux et qui sont visibles dans la galerie.
    Ce matériel, ces tracteurs et ces voitures nous rapelle un autre temps !!!

  3. marief le 20 juin 2009 à 23:13

    Beau travail, cette clôture! Ah! les joies de la « presque » retraite…..

  4. sylvie71 le 21 juin 2009 à 19:23

    bonjour,

    en effet!! la cloture méritait un petit rajeunissement!! ça a une autre allure maintenant !! ça représente déja du boulot !!

    pour l’enfonce pieux, (moi aussi je dis piquets MDR) , est il si pratique que notre fendeuse lors de son achat???? pour la sécurité, il fallait mettre les 2 mains sur la manette!!! cé déja ça qui est super pratique !!!! on n’a pas 3 mains que je sache !! du coup, on avait fait sauter cette sécurité inutile (si si !!! inutile lol) .

    les foins du coter de chez nous, proche de gueugnon, sont déja bien entamés, pour ne pas dire terminer!!! quand le soleil était présent, je ne me lassait pas de l’odeur !!! ça requinque des odeurs pareils LOL !!!

    a bientot

  5. ziala le 22 juin 2009 à 14:22

    ooh quel avis subversif sur les semenciers !!! 😉
    Je n’avais pas pensé qu’ils pourraient aller si loin, mais finalement pourquoi pas !? Quand on recoupe avec d’autres infos, ce n’est pas exclu.

  6. nina43 le 24 juin 2009 à 20:18

    tres belle photo et jolie texte

  7. nicole le 28 juin 2009 à 11:02

    Bonjour Bernard
    Elle a bien changé la clôture en effet. Bravo!
    Pour ce qui concerne les semences je n’avais pas réfléchi au problème de cette façon mais…on sait bien que le but c’est de faire de l’argent le plus vite possible ….
    Bon soleil et bon courage pour les foins!

  8. miriam le 19 juillet 2009 à 9:50

    Bonjour!
    Il me semble que tu bosses encore beaucoup. Pour prouver que tu as plus de temps, il faut passer avec Chantal pour boire un coup. Bise, miriam

Quelque chose à dire ?





    Dernières photos



    Voir toutes les photos sur Flickr

Vidéos


Voir toutes les vidéos sur Dailymotion


Sondage

  • Les éléveurs de bovins

    View Results

    Loading ... Loading ...

Sites amis

Contact