Bel automne - 22 octobre 2008

C’est un bel automne que nous connaissons et c’est très agréable. L’herbe tient le coup, les animaux sont bien dans les pâtures. Dans la région les travaux saisonniers comme l’ensilage du maïs ou les emblavures se sont déroulés dans d’excellentes conditions.
Cette année je n’ai eu que 4 ha à Corfeuil à ensemencer en triticale pur sur une partie et le reste en mélange blé-triticale. Le prix des semences et des engrais ayant explosé, je me suis contenté d’acheter juste un peu de triticale,150 kg pour 0,80 ha environ. Je l’ai semé pur dans l’espoir qu’ il me fournisse de la semence (en 2ème paille) pour l’année prochaine. (Eh oui,il faut voir loin). Pour le reste de la surface j’ai utilisé du blé et du triticale de la dernière récolte pris dans le grenier. Un passage des céréales dans le vieux vannoir pour un nettoyage sommaire me donne un grain propre, apte à être semé, et me fait réaliser une économie substantielle. Quand à l’engrais, je n’ ai acheté qu’un sac de 600 kg de phospho-potassique (acide phosphorique et potasse) pour épandre à l’endroit où il n y avait pas eu de fumier. Dans ces terrains si je néglige l’amendement ,engrais ou fumier, une récolte valable n’est pas assurée. J’ai donc réalisé mes semis par une très belle journée aux couleurs d’automne. Alors que Vernois et la vallée de l’Arroux n’arrivaient pas à se débarrasser d’un épais brouillard, j’ai pu travailler sous un grand soleil, depuis le matin. Le travail s »en est trouvé facilité.
Autre fait important: les échographies. Comme j’ai l’intention de diminuer mon activité il va bien falloir que je me sépare de vaches et je veux ne le faire qu’ à coup sûr et je dois connaître l’état de mon cheptel de gestantes. Avec le passage de la FCO (fièvre catharale ovine) Je redoutais cette « épreuve ». Des bruits circulent comme quoi il y aurait beaucoup de vaches vides ou avortées dans bon nombre d’élevages à cause de cette maladie. Je me suis fait beaucoup de souci, au point de mal dormir la nuit, et j’ai repoussé cette journée tant que j’ai pu. Le 10 octobre , Patrice,du service de remplacement est venu m’ aider. Pendant la matinée on a mis les vaches dans les parcs et l’après-midi l’inséminateur est venu pratiquer les échographies. Après quelques secondes d’investigation  le praticien me dit si la vache est pleine et le stade de gestation. J’ai été vite rassuré: 40 vaches échographiées, 40 vaches pleines, ouf!  juste quelques unes  retardées (qui vêleront trop tard pour moi,mai ou juin). Je pourrai envisager plus sereinement de faire le reste du troupeau.
Quand le beau temps règne en permanence, les travaux avancent régulièrement et il est facile de dégager du temps pour exécuter de petites tâches, souvent repoussées, et qui au final occupent bien des journées. Et comme çà, au fil des jours j’ai pu défaire une vieille clôture, et ramener du bois de chauffage « oublié » au pied d’une haie;  c’est pour laisser les prés propres à mon successeur à Bussière. J’ai eu le temps de faire brûler des branchages, poser 2 portes neuves, jardiner, et nettoyer les abords de la ferme. Et bien sur j’ai pris le temps d’aller au concours annuel de veaux reproducteurs à Etang sur Arroux. (photos dans la galerie) J’ y ai même passé la journée complète car le repas traditionnel d’après concours s’est terminé tard dans l’après-midi. Journée complète également pour Chantal et ses amies. ouvrir la buvette dès potron-minet, servir une centaine de repas à14 heures et faire la vaisselle ensuite.
Des journées bien occupées mais aussi des journées bien relaxes

A bientôt

Commentaires

8 réponses à “Bel automne”   Laissez un commentaire !

  1. uxeautois le 22 octobre 2008 à 20:19

    Dans une ferme si on est un tout petit peu courageux il y a toujours du travail à faire ( qui a été repoussé quand çà bourre ) mais qu’il faut faire quand même .
    on ne connait pas le chomage .
    Il y a quand même un avantage ;on est maitre chez soi ; et quand on veut aller au concours on peut se le permettre sans demander autorisation à autrui .
    Et çà c’est inestimable et fait la différence avec les bêtes de somme .
    Bon courage à tous les deux .

  2. mamienne le 22 octobre 2008 à 22:25

    Bonsoir tous les deux !
    Quelle belle région vous habitez ! Il faudra vraiment que nous prenions le temps de la visiter un jour .
    Je ne connaissais pas ce système d’échographe , j’imagines que l’inséminateur au bout de quelques vaches doit avoir l’impression d’avoir une enclume au bout du bras!!
    Ici aussi plus de peur que de mal (pour le moment)au sujet de la FCO par contre nous avons tout de même constaté que les vaches vèlent moins longtemps après leur terme , voire au terme) et que les veaux sont en moyenne plus petits .
    Sinon pas de problèmes particuliers au vélage .
    Ce qui n’a pas été le cas pour notre cousin qui a eu trois avortements ,et des veaux n’ont pas survécu .
    Les vaches ont été remisent à la repro , les taureaux y sont depuis le 15 octobre et tout à l’air de bien se passer , les vaches viennent bien en chaleur et les taureaux saillissent bien . Sous haute surveillance tout de même pour les retours .

    Chantal n’a pas dû chômer à cette manifestation d’élevage , c’est beaucoup de fatigue mais de bonheur aussi et de décompression pour vous Bernard qui n’a pas participé de la même façon .

    Ici l’automne n’est pas aussi joli que l’année dernière mais les jours sont bien ensoleillés et ça fait du bien .

    Nous récupérons quelques prés et nous allons devoir clôturer solide et nettoyer, c’est un travail prévu pour bientôt et que j’aime bien faire avec mon homme .

    Chez nous , nous ne pouvons faire l’impasse sur l’engrais azoté sous peine de ne rien récolter au moment venu mais je pense que nous allons faire l’impasse sur les engrais de fond . Si nous en mettons ça ne sera que là où nous enrubannons .

    Bonne continuation à tous les deux !!

  3. Therese Priest le 27 octobre 2008 à 20:25

    Une constatatation: les vetos s en mettent plein les poches. il vaut mieux etre du reste veterinaire ou pharmacien en France que medecins. Brenard, c etait comment :avant les echographies? est ce obligatoire? les  » anciens » se servaient de quelle methode?
    Tous ces frais de vetos sont ils deduits des impots ou passent ils dans des assurances-risques?
    Mercis de me repondre.
    Chez nous aussi, c est l ete indien, tres agreable sauf que les journees raccourcissent.
    Bonne soiree

  4. uxeautois le 28 octobre 2008 à 20:55

    Avant les échographies ; les Anciens n’avaient que leur bon sens et la palpation ; l’éleveur ( averti ) pouvait savoir ( sans trop d’erreur ) si une vache
    était gestante .
    1ère solution ( la plus pratiquée ) mettre son poing dans le bas- ventre droit de la vache ( position bien précise donc un peu d’expérience ) on sentait très bien le veau ( à partir du ,5ème mois ) .
    2ème solution ( plus technique ) par l’anus ; garanti à 100% ; cette solution était celle des Vétos avant que l’Echo se généralise ;.réalisée par de nombreux éleveurs ; mais à pratiquer avec calme et douceur ( sans jamais essayer de passer en force ) .
    Bernard excusez-moi d’avoir répondu avant vous ; mais c’est une période que j’ai bien connue .
    Amitiés à tous ;

  5. nicole le 30 octobre 2008 à 16:32

    Tant mieux pour tes vaches . Mais dis donc tu as bien fait de profiter du bel automne pour avancer tes travaux car aujourd’hui il neige! Cela ne durera pas car depuis quelques années on n’en voit plus guère. Où est le temps où on pouvait faire du ski au Haut-Folin? (Pour ceux qui ne sont pas d’ici le Haut-Folin est un mont du Morvan. charmant coin mais venez y plutôt l’été…)

  6. ksk le 16 novembre 2008 à 17:36

    Petite question : quel est l’intérêt nutritionnel du triticale-blé ? Par ici nous faisons plutôt triticale-pois ou seigle-velse (beaucoup plus rare) ou orge-blé-avoine.

  7. beatrice le 23 novembre 2008 à 19:25

    je vois que vous ne devez pas être loin de chez moi : st nizier sur arroux ! et je connais un peu le haut folin, ma soeur ayant un petite maison aux « michots ».

    l’automne a été splendide dans le coin, j’ai pu faire de magnifiques photos autour d’Etang et vers St Léger.

    amitiés

    Béatrice.

  8. Sebastiano le 2 février 2009 à 14:58

    Ciao à tout le monde.
    Je souis le coordinateur du Catalogue  » Cheveux d’ange » pour le Centro Italiano Studi Ufologici ( C.I.S.U. ) et vous demande si entre les mois de octobre-novembre-dicembre avez vu une chute de cheveux d’ange.
    merci beaucoup.
    Sebastiano
    sebastiano.pernice@libero.it

Quelque chose à dire ?





    Dernières photos



    Voir toutes les photos sur Flickr

Vidéos


Voir toutes les vidéos sur Dailymotion


Sondage

  • Les éléveurs de bovins

    View Results

    Loading ... Loading ...

Sites amis

Contact