Les agrinautes - 7 mars 2008

Voici l’extrait de l’émission Parlons Blog dédiée aux Agrinautes (Public Sénat – 1er Mars 2008) concernant mon blog.

Pour voir l’émission en entier, cliquez ici

A bientôt.

Commentaires

17 réponses à “Les agrinautes”   Laissez un commentaire !

  1. les bredins le 7 mars 2008 à 22:01

    C’est un grand plaisr de voir cette vidéo qui nous permet de vous voir en « vrai » dans votre environnement.
    C’est la juste reconnaissance pour vos articles si interessants et vos si belles photos.
    Très cordialement.
    Brigitte et Didier

  2. mamienne le 7 mars 2008 à 22:50

    Ravie de vous voir tous les deux « en vrai » , c’est formidable .
    Vous allez souffler vos deux bougies de blog , bravo et merci de nous faire partager ces moments que nous connaissons bien aussi mais autrement.
    Continuez de nous ravir ,de nous expliquer , de démontrer que la vie d éleveur est certe difficile, contraignante ,exigente mais tellement gratifiante.
    A très bientôt
    christine , guy .

  3. isa le 8 mars 2008 à 10:18

    Super cette video, on vous a en direct..
    c’est un plaisir de venir se promener chez vous. Je pense que sur un blog ce n’est pas un problème que les articles reviennent au fil des saisons, car il y a à chaque fois quelque choses de différent, pour les lecteurs c’est sans doute aussi une promenade, un bol d’air.
    nous sommes aussi agriculteurs, mais c’est avec plaisir que je clique régulièrement pour venir vous visiter. merci et continuez…

  4. Christophe le 8 mars 2008 à 13:44

    Ravi de te voir Bernard.

    Attention, je crois (si j’ai bien vu) qu’une de tes vaches a perdu une de ses boucles…

    Bon samedi.

    Christophe

  5. Marie-Paule le 8 mars 2008 à 15:53

    Ravie de faire ainsi votre connaissance sur cette vidéo.
    Ca va me rappeler bien des choses : le vélage ; dans la ferme où j’allais en vacances, c’était Jacquot, qui bien des fois dans la nuit se rendait à l’étable équipé d’une bien petite lampe de poche, pour la surveillance de la naissance annoncée.
    Et si ça se passait en journée, quel affaire pour nous les enfants.
    Parfois un veau naissait dans le champ et c’était une surprise lorsque nous rentrions les vaches le soir.
    Je me souviens d’une année dans toutes les fermes alentours, les vaches mirent au monde des jumeaux. Quelle année, on en reparle encore !
    Merci Monsieur Bernard de me faire partager vos histoires qui en éveillent d’autres chez moi.
    Marie-Paule

  6. Marie-Paule le 8 mars 2008 à 15:59

    Ah j’ai oublié une question : votre épouse fait-elle des Râpées,
    de ce côté là du Morvan en fait-on ? Hummm c’est bien bon,
    pourriez-vous nous en donner la recette si vous connaissez ?
    Merci à vous

  7. Gd le 8 mars 2008 à 18:17

    Y a pas à dire, avec l’accent c’est encore mieux !
    Gérard

  8. Bernard le 9 mars 2008 à 0:33

    Marie Paule
    Merci pour votre commentaire
    Je voudrais bien répondre à votre question mais je ne connais pas la composition des Râpées, peut-être sous un autre terme.Dites-moi la base ,j’ aimerais bien savoir.
    A bientôt de vous lire
    Chantal

  9. marief le 9 mars 2008 à 1:09

    Chantal,
    Les râpées, ce sont des galettes de pommes de terre (de treuffes) râpées auxquelles on ajoute du fromage blanc (ou de la crême fraiche), un peu de farine, du sel, du poivre et deux ou trois oeufs. On mélange et on passe le tout à la poële quelques minutes. Je suis sûre que tu connais cela peut-être sous un autre nom, évidemment. Cette petite contribution ce soir pour effacer ma frustration de ne pas avoir pu vous voir « en vrai ». je n’ai pas encore l’adsl!!

  10. Marie-Paule le 9 mars 2008 à 10:56

    Merci Chantal, et merci Marief,
    Oui ce sont bien des treuffes râpées, et la recette est la bonne, je m’en souviens en vous lisant. J’avais zappé le fromage blanc ou la crème fraîche, merci encore pour avoir raffraichi ma mémoire.
    Tiens, j’en ferai bien pour Pâques, cela ferait plaisir à maman 86 ans pupille de la nation arrivée à l’âge de 6 ans chez Uranie sa mère nourricière dans cette ferme et qui la quitta à 21 ans à sa majorité pour Paris où bizarrement une fois élevée ses soeurs se rappelèrent d’elle.
    bon dimanche et bon vote, ço aujd’heu ! o foro point oublier. hi hi hi ça ne me revient le patois aussi, mafoi n’ié point cle ch’ti !

  11. nicole le 9 mars 2008 à 11:22

    Bonjour Chantal et Bernard.
    Est-ce que vous imaginiez au départ que votre blog prendrait cette ampleur? C’est génial et c’est toujours avec plaisir que nous vous retrouvons. Bravo et merci !
    Merci aussi à marief pour les râpées que je ne connaissais pas sous ce nom.

  12. manu le 10 mars 2008 à 19:22

    Bonjour, Bernard c’est avec plaisir que j’ai visionné cet extrait. Je reconnais bien l’accent morvandiaux de chez nous.
    Le travail à la ferme est différent tous les jours, loin de la routine, l’éleveur connaît tout le temps des péripéties différentes. Votre blog met bien en relief ces péripéties et l’art de vivre à la ferme.
    Merci bien et bonne continuation

  13. Bernard le 10 mars 2008 à 23:39

    accent ?…….accent ?………vous avez dit accent ?

  14. fusette le 11 mars 2008 à 17:39

    je cherchais un photo pour illustrer un de mes articles sur les nouvelles mesures (à la baisse !) concernant nos retraites, et quel plaisir de découvrir ton blog…je suis avec mon mari en retraite depuis un an et demi. Un jeune a repris notre exploitation, cheptel de 50 VA charolaises et volailles, le tout en agriculture biologique. Et je te dis bravo, car j’aurais eu bien du mal à tenir un blog à l’époque…..bise vendéenne

  15. miriam le 13 mars 2008 à 18:51

    Super! Vous-etes devenus STARS!
    les treuffes rappés me font penser au recette de latkes (recette juif) mais j’ai découvert que ces sortes des galettes sont trés internationals: en Limburg, japon, Suisse et…. Ils vont des galettes avec des pommes de terre!

    * 5-6 patates crues pelées
    * 2-3 oeufs
    * 4-5 cuil. à table de farine
    * 2 cuil. à thé de sel
    * 2 gros oignon haché
    * huile pour frire
    * crème fraiche ou sauce forte pour servir

    Râper les patates et les mettre dans une double épaisseur de papier absorbant ou un linge. Laisser l’eau drainer 15 minutes (ou tordre le linge pour exprimer un maximum d’eau.)
    Ajouter un oeuf et deux cuillerées de farine pour chaque 2 tasses de patates râpées. Incorporer l’oignon et le sel.
    Chauffer l’huile dans une grande poêle et y déposer le mélange par portion de demi-tasse. Dorer 10-15 minutes de chaque côté à feu moyen-élevé. Garder au chaud sur une tôle à feu doux au four si nécessaire (mais c’est bien meilleur direct de la poêle à l’assiette!) Donne environ 8 latkes.

  16. mama45 le 16 mars 2008 à 9:07

    bonjour vous avez fait un bon reportage je m’appel mathieu et je suis dans le loiret je suis a la recherche d’un maitre d’aprentissage car je vais aller au lycee agricole de challuy a coter de never pouver vous m’indiquer ou je pourrais trouver quelqu’u qui pourrais me prendre pour l’annee prochaine j decouvre des chose sur votre blog ou si il y a un site qui me permetrais de trouver quelque chose pour mon apprentissage merci et encore bravo vous etes devenue star

  17. nadine le 21 mars 2008 à 9:49

    Coucou Bernard,
    Je suis vraiment très heureuse que la chaine « Sénat » ait fait un reportage sur toi et ton blog. D’abord parce que ça nous a permis de te rencontrer et ensuite parce que tu le mérites vraiment.
    Bonnes fêtes aux champs, je suppose, et dans la froideur du printemps commençant.

Quelque chose à dire ?





    Dernières photos



    Voir toutes les photos sur Flickr

Vidéos


Voir toutes les vidéos sur Dailymotion


Sondage

  • Les éléveurs de bovins

    View Results

    Loading ... Loading ...

Sites amis

Contact